Script de la capsule

, par Karine Ouellet

Description : 
« Je m’appelle Caroline Ouellet, triple championne olympique en hockey. » « Et moi je m’appelle MC Gilles, alias Dave Ouellet. » « Voici l’histoire de nos familles ! » Octobre 1690, une trentaine de navires anglais glissent sur le St-Laurent. Objectif : détruire Québec. [MC Gilles] : « Les Anglais ont minutieusement préparé leur plan et ils veulent se ravitailler ici-même à Rivière-Ouelle en prévision du grand combat ! » Prévenus de leur arrivée, René Hoûallet, ses 4 fils et la trentaine de colons placés sous le commandement du curé de la paroisse les attendent. Armés de leurs fusils de chasse, ils vont repousser plus de 150 soldats anglais. [MC Gilles] : « Un haut fait d’arme qui vaut à mon ancêtre le statut de héros de la Nouvelle-France. » Héros qui est l’aïeul des 34 000 Ouellet du Québec ! 16 septembre 1902 : Octave Ouellet s’inscrit comme journalier sur le chantier du pont de Québec. Il travaille dans les immenses caissons de bois qui permettent de construire les piliers du futur pont. Un boulot dangereux, mais bien rémunéré : 1 $ de l’heure. De la boue jusqu’aux genoux, ils sont 40 comme lui à creuser par 75 pieds sous le lit du fleuve. À cette profondeur, la pression est énorme. Un médecin de service attend les ouvriers en surface pour leur prodiguer les soins d’urgence. En 1917, le Pont de Québec sera terminé après s’être écroulé par deux fois durant les travaux, tuant 89 personnes. Depuis 2 ans déjà, à Montréal, La toute jeune Rose-Alma foule les planches du premier cinéma, le Ouimetoscope. Hommes et femmes, dans des sections différentes, payent entre 10 et 35 sous pour assister au spectacle. Adulte, sous le nom de La Poune, elle connaîtra un immense succès au Théâtre, Music-Hall, cinéma et bien sûr à la télévision ! « Voilà, c’était l’histoire des Ouellet ! »
Fiche famille : 

Voir en ligne : http://lequebecunehistoiredefamille...