Sélection d’un architecte chargé de la conception du stade Olympique de Montréal

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Le 22 mars, l’Association des architectes du Québec déplorera qu’un architecte étranger ait été choisi pour élaborer les plans de ce stade qui sera le centre névralgique des Jeux Olympiques qui se dérouleront à Montréal en 1976. Charles Roy, secrétaire du maire, soutient que la candidature de Taillibert a été retenue parce que « c’est le seul qui pouvait répondre à certaines de nos exigences : concevoir un stade qui pourrait être couvert et découvert à volonté et qui pourrait servir à divers sports comme l’athlétisme, le baseball et le football. »Le 22 mars, l’Association des architectes du Québec déplorera qu’un architecte étranger ait été choisi pour élaborer les plans de ce stade qui sera le centre névralgique des Jeux Olympiques qui se dérouleront à Montréal en 1976. Charles Roy, secrétaire du maire, soutient que la candidature de Taillibert a été retenue parce que « c’est le seul qui pouvait répondre à certaines de nos exigences : concevoir un stade qui pourrait être couvert et découvert à volonté et qui pourrait servir à divers sports comme l’athlétisme, le baseball et le football. » Source : Le Devoir, 22 mars 1972, p.2-3.

Voir en ligne : http://www.bilan.usherbrooke.ca/bil...