Signature d’un accord politique menant à la création d’une Commission du Nunavik

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Cette Commission tripartite, mise sur pied le 25 novembre, sera chargée de faire des recommandations sur une forme de gouvernement pour le Nunavik, un territoire couvrant la partie du Québec située au nord du 55e parallèle. Elle aura pour mandat de proposer un plan d’action et des recommandations sur la structure, le fonctionnement et les pouvoirs d’un gouvernement au Nunavik, ainsi qu’un calendrier de réalisation. Les trois parties s’entendront pour que ce projet de gouvernement s’inscrive à l’intérieur des compétences des gouvernements du Québec et du Canada. De plus, il devra pouvoir répondre tant aux besoins des Inuit que des autres résidents du Nunavik. Ce futur gouvernement devrait aussi disposer de ressources appropriées et d’une forme d’autonomie gouvernementale pour le Nunavik.Cette Commission tripartite, mise sur pied le 25 novembre, sera chargée de faire des recommandations sur une forme de gouvernement pour le Nunavik, un territoire couvrant la partie du Québec située au nord du 55e parallèle. Elle aura pour mandat de proposer un plan d’action et des recommandations sur la structure, le fonctionnement et les pouvoirs d’un gouvernement au Nunavik, ainsi qu’un calendrier de réalisation. Les trois parties s’entendront pour que ce projet de gouvernement s’inscrive à l’intérieur des compétences des gouvernements du Québec et du Canada. De plus, il devra pouvoir répondre tant aux besoins des Inuit que des autres résidents du Nunavik. Ce futur gouvernement devrait aussi disposer de ressources appropriées et d’une forme d’autonomie gouvernementale pour le Nunavik. Source : Le Devoir, 6 novembre 1999, p.A1.
http://www.saa.gouv.qc.ca/cpress/991105.html, Secrétariat aux affaires autochtones, gouvernement du québec

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...