Signature du traité mettant fin à la guerre de Corée

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

La guerre de Corée débute en juin 1950 avec l’invasion de la Corée du Sud par la Corée du Nord. La réplique s’organise sous l’égide de l’Organisation des Nations Unies, les États-Unis exerçant un rôle directeur qui mènera à un refoulement rapide des Coréens au-delà du 38e parallèle, frontière qui séparait les deux Corée avant 1950. Le Canada participe à cet effort militaire, mais ses modestes moyens l’incitent d’abord à injecter des sommes d’argent pour procéder à une modernisation de ses équipements. Ce conflit meurtrier (il coûte la vie à plus de 300 Canadiens), qui constitue un des moments forts de la guerre froide, aura un impact sur l’économie canadienne. Il ne prendra fin qu’en juillet 1953, après de longues négociations.La guerre de Corée débute en juin 1950 avec l’invasion de la Corée du Sud par la Corée du Nord. La réplique s’organise sous l’égide de l’Organisation des Nations Unies, les États-Unis exerçant un rôle directeur qui mènera à un refoulement rapide des Coréens au-delà du 38e parallèle, frontière qui séparait les deux Corée avant 1950. Le Canada participe à cet effort militaire, mais ses modestes moyens l’incitent d’abord à injecter des sommes d’argent pour procéder à une modernisation de ses équipements. Ce conflit meurtrier (il coûte la vie à plus de 300 Canadiens), qui constitue un des moments forts de la guerre froide, aura un impact sur l’économie canadienne. Il ne prendra fin qu’en juillet 1953, après de longues négociations. Source : L’Encyclopédie du Canada, Montréal, Stanké, 1987, p.868-869. Craig Brown (sous la direction de), Histoire générale du Canada, Montréal, Boréal, 1990, p.590-597.

Voir en ligne : http://www.bilan.usherbrooke.ca/bil...