Sortie française du film « Anne Trister »

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Film en partie autobiographique, « Anne Trister » relate l’histoire d’une Juive qui, après la mort de son père, rompt avec ses assises natales (la Suisse), sentimentales et artistiques et s’installe au Québec chez une amie. Pour combler le vide créé par l’absence de son père, Anne tente de réinventer son espace intérieur, son identité, en se lançant dans un projet de peinture environnementale démesuré et dans une histoire d’amour sans lendemain. Le film questionne le travail de l’artiste et les rapports entre l’art et le réel. Il se méritera le Génie de la meilleure photographie.Film en partie autobiographique, « Anne Trister » relate l’histoire d’une Juive qui, après la mort de son père, rompt avec ses assises natales (la Suisse), sentimentales et artistiques et s’installe au Québec chez une amie. Pour combler le vide créé par l’absence de son père, Anne tente de réinventer son espace intérieur, son identité, en se lançant dans un projet de peinture environnementale démesuré et dans une histoire d’amour sans lendemain. Le film questionne le travail de l’artiste et les rapports entre l’art et le réel. Il se méritera le Génie de la meilleure photographie. Source : Michel Coulombe et Marcel Jean, Le dictionnaire du cinéma québécois, Montréal, Boréal, 1988, 530 p.

Voir en ligne : http://www.bilan.usherbrooke.ca/bil...