Sous-entendus, contradictions et silences narratifs : une relecture du récit attribué à Marquette dans Thévenot (1681)

Catherine Broué
Le caractère lacunaire des sources historiques sur l’exploration jésuite du Mississippi entre 1672 et 1674 a conduit bien des chercheurs à s’interroger sur la paternité et la fiabilité de ces textes, dont une version a été publiée en 1681 par un éditeur de récits de voyages, Melchisédech Thévenot, à qui certains chercheurs ont imputé les incohérences qui s’y trouvent. Un examen attentif de la dimension implicite de ce récit met en lumière sa construction délibérément ambigüe. Cet examen permet d’esquisser un scénario de voyage complexe où figurent au moins deux missionnaires et impliquant davantage d’étapes (voire, d’expéditions) que ce que l’on a cru jusqu’ici, notamment une incursion sur le Missouri. Le retour du récollet Louis Hennepin de son périple à l’ouest des Grands Lacs et la découverte imminente de l’embouchure de ce fleuve par la troupe de Cavelier de La Salle pourraient expliquer que la Compagnie de Jésus ait voulu s’assurer la primeur d’au moins une partie d’une exploration entamée par Claude Allouez, mais passée sous silence jusqu’alors.

Voir en ligne : http://www.erudit.org/fr/revues/haf...