Sous observation : Édifice Rodier

, par Communications

Édifice Rodier

932, rue Notre-Dame Ouest
Année de construction : vers 1875
Architecte : inconnu

Valeur patrimoniale

Construit vers 1875, l’édifice Rodier est l’un des derniers témoins de l’importante entrée du centre-ville que constituait jadis le square Chaboillez. Ce square faisait face à la gare Bonaventure, qui se trouvait sur le site occupé aujourd’hui par les accès souterrains de l’autoroute Ville-Marie et par le premier Planétarium de Montréal. Le nom de l’édifice réfère à Charles-Séraphin Rodier, important promoteur immobilier de ce secteur de la ville au XIXe siècle. En raison de sa position dans la trame urbaine et de sa forme en pointe, l’édifice Rodier constitue un repère majeur dans l’axe de la rue Notre-Dame. Son architecture à ossature de pierre reste distinctive bien qu’elle ait subi certaines modifications (réversibles) au rez-de-chaussée et dans la fenestration.

Situation

La Ville de Montréal avait acquis l’édifice Rodier en 2010 dans le cadre de l’aménagement de la rue Dalhousie prévu dans le projet de reconstruction de l’autoroute Bonaventure. On planifiait alors une démolition partielle du bâtiment pour transformer la rue Dalhousie en corridor réservé au passage d’autobus régionaux desservant en grand nombre la Rive-Sud. En 2013, la nouvelle administration montréalaise a retiré ce projet de corridor d’autobus, mais, depuis, aucune proposition concrète n’a été présentée qui assurerait la restauration et la revitalisation de l’édifice Rodier.

Texte : Héritage Montréal
Révision : Mireille Pilotto

Voir en ligne : http://www.heritagemontreal.org/fr/...