Sous observation : Église Très-Saint-Nom-de-Jésus

, par Communications

Église Très-Saint-Nom-de-Jésus

4215, rue Adam
Année de construction : 1903-1906
Architectes : Albert Mesnard et Charles-Aimé Reeves

Valeur patrimoniale

Située dans le quartier Maisonneuve, l’église Très-Saint-Nom-de-Jésus a été construite dans le cadre d’un ambitieux projet de développement de Maisonneuve. Sa façade d’inspiration romane et byzantine est marquée par un traitement ornemental léger. Ses clochers élancés lui donnent une forte présence dans le paysage urbain. Son décor intérieur exceptionnel se démarque par son important ensemble de scènes peintes sur la voûte, œuvre de Toussaint Xénophon Renaud, et par ses grandes orgues Casavant, qui étaient les plus imposantes à Montréal lors de leur installation. Avec son immense presbytère, elle est le point culminant d’un noyau institutionnel qui a su conserver son caractère et sa place dans la vie collective.

Situation

Fermée au culte depuis juin 2009 et grevée de problèmes de maçonnerie qui l’on fait déclarer dangereuse en 2010, cette église demeure propriété de l’archevêché, qui a annoncé son intention de la rouvrir. Des inspections ont été menées pour évaluer les travaux de réparation nécessaires. Cela est de bon augure pour la sauvegarde et la mise en valeur de son remarquable décor intérieur et de ses grandes orgues. Toutefois, tant qu’un véritable projet de restauration dont on connaîtra les détails n’est pas lancé, la situation reste incertaine et, à bien des égards, elle illustre la menace qui plane sur de nombreuses autres églises dans la métropole.

Texte : Héritage Montréal
Révision : Mireille Pilotto

Voir en ligne : http://www.heritagemontreal.org/fr/...