Souvent les journaux anciens nous apprennent des couleurs de la vie quotidienne que nous mettrions un temps fou à repérer autrement

, par Jean Provencher

Dans la région de Québec, par exemple, on connaît l’asile des Beauport où on héberge des femmes et des hommes mal en point. Est-il possible d’y vivre là des moments de joie ? Ici, on nous apprend que, pour recréer les résidents, on organise des danses une fois la semaine à compter de novembre. Un […]

Voir en ligne : http://jeanprovencher.com/2017/11/3...