Symptômes

, par Jean-Louis Lessard

Gilbert Langevin, Symptômes, Montréal, éditions Atys, 1963, n. p.Même si le premier poème s’intitule « naissance » et qu’il traite du pouvoir de résilience qu’engendre l’état amoureux, on ne peut pas dire pour autant que Symptômes soit un livre de rédemption. Langevin reprend là où il avait laissé dans son livre précédent, À la gueule du jour : « mes joues se creusaient en paume de cercueil »

Voir en ligne : https://laurentiana.blogspot.com/20...