Temps des fêtes À propos de... Au Québec, l'hiver est une période de l'année o...

, par 2e bataillon du régiment de la Sarre

Temps des fêtes

À propos de...

Au Québec, l'hiver est une période de l'année où le travail agricole est momentanément interrompu à cause de la rigueur du climat. La menace du froid et la crainte de la famine se sont traduites symboliquement par des comportements où l'abondance des réserves et des victuailles exprime l'espoir et un sentiment de sécurité. Tout le cycle hivernal se caractérise par un temps de réjouissances et de ripailles. Depuis Noël jusqu'à la Saint-Joseph (19 mars), dernière fête du cycle qui marque la fin de l'hiver, les festivités se succèdent. D'abord arrive le temps des fêtes, qui va de Noël aux Rois, puis la période du Carnaval, qui débute le lendemain des Rois et qui se clôture par les jours gras qui précèdent le cycle de Pâques.

En Amérique française, l'expression « le temps des fêtes » s'emploie au pluriel mais on nomme aussi cette période le cycle des douze jours. Une croyance populaire mentionne que la température qu'il fait à chaque jour de ce cycle est un présage de celle qu'il fera durant chaque mois de l'année à venir. Jusqu'auz années 1950-1960 environ, la fête la plus importante de ce cycle est celle du jour de l'An qui trouve son apogée dans les rassemblements familiaux et les visites. La période du temps des fêtes est aussi celle des quêtes comme la guignolée ou la quête de l'Enfant Jésus qui visent à recueillir des dons pour les plus démunis. La nostalgie des fêtes d'autrefois se mêle à l'enthousiasme des traditions plus modernes comme les « parties » de bureau ou la course aux soldes du 26 décembre (Boxing Day).

Au cours des siècles, le temps des fêtes est devenu un cycle de coutumes auxquelles se sont greffés des éléments ou des traditions empruntées à plusieurs cultures. De nos jours, cette période festive est souvent synonyme de mercantilisme et représente pour plusieurs une corvée de magasinage et de préparation culinaire. Il est en effet difficile de parler des fêtes sans évoquer la course aux centres commerciaux et les nombreuses visites de parents et amis. Les principales traditions du temps des fêtes encore en vigueur de nos jours, comme le sapin de Noël, le réveillon et les étrennes, sont déjà en place à la fin du XVIIe siècle en Nouvelle-France. Ces pratiques ont évolué sous l'influence de l'industrialisation, de l'urbanisation et de la commercialisation, facteurs qui ont surtout eu des répercussions sur la fête de Noël. Si Noël est aujourd'hui une fête de la famille, spécialement celle des enfants, et qu'on y célèbre aussi la paix et l'amour dans le monde, il n'en a pas toujours été ainsi.

Pour en savoir plus :

http://rdaq.banq.qc.ca/expositions_virtuelles/coutumes_culture/decembre/temps_fetes/a_propos.html


À propos de... | RDAQ
rdaq.banq.qc.ca
Au Québec, l'hiver est une période de l'année où le travail agricole est momentanément interrompu à cause de la rigueur du climat. La menace du froid et la crainte de la famine se sont traduites symboliquement par des comportements où l'abondance des réserves et des victuailles exprime l'espoir et u...

Voir en ligne : http://www.facebook.com/permalink.p...