Tenue d’élections municipales à travers le Québec

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

À Montréal, il s’agit d’une reprise de la confrontation de 2002, alors que Gérald Tremblay défait à nouveau l’ancien maire Pierre Bourque. À Québec, l’ex-mairesse de Sainte-Foy, Andrée Boucher, succède à Jean-Paul L’Allier en devançant facilement ses opposants, Claude Larose et l’ex-ministre de la Justice du Québec, Marc Bellemare. Dans la liste des maires réélus, on retrouve les noms de Gilles Vaillancourt (Laval), Jean Perrault (Sherbrooke), Yves Lévesque (Trois-Rivières) et Jean Tremblay (Saguenay). Claude Gladu devient le nouveau maire de Longueuil alors que Danielle Roy-Marinelli cause une certaine surprise dans Lévis en défaisant le maire sortant, l’ex-ministre péquiste Jean Garon. On constate des taux de participation plutôt faibles dans la plupart des villes, confirmant la tendance à la baisse observée lors des élections précédentes. À certains endroits, les organisateurs doivent également composer avec des problèmes techniques, perturbant quelque peu le vote qui est enregistré à l’aide de machines électroniques.À Montréal, il s’agit d’une reprise de la confrontation de 2002, alors que Gérald Tremblay défait à nouveau l’ancien maire Pierre Bourque. À Québec, l’ex-mairesse de Sainte-Foy, Andrée Boucher, succède à Jean-Paul L’Allier en devançant facilement ses opposants, Claude Larose et l’ex-ministre de la Justice du Québec, Marc Bellemare. Dans la liste des maires réélus, on retrouve les noms de Gilles Vaillancourt (Laval), Jean Perrault (Sherbrooke), Yves Lévesque (Trois-Rivières) et Jean Tremblay (Saguenay). Claude Gladu devient le nouveau maire de Longueuil alors que Danielle Roy-Marinelli cause une certaine surprise dans Lévis en défaisant le maire sortant, l’ex-ministre péquiste Jean Garon. On constate des taux de participation plutôt faibles dans la plupart des villes, confirmant la tendance à la baisse observée lors des élections précédentes. À certains endroits, les organisateurs doivent également composer avec des problèmes techniques, perturbant quelque peu le vote qui est enregistré à l’aide de machines électroniques. Source : Le Devoir, 7 novembre 2005, p. A1-A3. La Presse, 7 novembre 2005, p. A1 et autres.

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...