Tenue d’élections partielles au Québec

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Deux semaines plus tard, soit le 4 novembre, de nouvelles élections partielles permettent à J.-M.-Paul Sauvé, du Parti conservateur, de succéder à son père, l’ancien chef de l’Opposition Arthur Sauvé, dans Deux-Montagnes. Ce dernier a décidé de se porter candidat aux élections fédérales. Le même jour, le libéral Louis-Joseph Thisdel est élu dans Maskinongé et le trésorier Gordon W. Scott, qui n’était pas élu, est battu dans Huntingdon par le conservateur Martin B. Fisher.Deux semaines plus tard, soit le 4 novembre, de nouvelles élections partielles permettent à J.-M.-Paul Sauvé, du Parti conservateur, de succéder à son père, l’ancien chef de l’Opposition Arthur Sauvé, dans Deux-Montagnes. Ce dernier a décidé de se porter candidat aux élections fédérales. Le même jour, le libéral Louis-Joseph Thisdel est élu dans Maskinongé et le trésorier Gordon W. Scott, qui n’était pas élu, est battu dans Huntingdon par le conservateur Martin B. Fisher. Source : http://www.assnat.qc.ca/fra/patrimoine/chronologie/chrono2.html

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...