Tenue d’élections partielles dans deux circonscriptions du Québec

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Dès le lendemain de ces élections partielles, le Parti Unité-Québec (connu auparavant sous le nom d’Union nationale) et le Parti québécois contestent l’élection dans Gatineau et demandent un recomptage. Le juge Arthur Laramée déclarant nuls les bulletins de vote utilisés, l’élection partielle est reprise le 15 novembre. Michel Gratton sera à nouveau élu. Dès le lendemain de ces élections partielles, le Parti Unité-Québec (connu auparavant sous le nom d’Union nationale) et le Parti québécois contestent l’élection dans Gatineau et demandent un recomptage. Le juge Arthur Laramée déclarant nuls les bulletins de vote utilisés, l’élection partielle est reprise le 15 novembre. Michel Gratton sera à nouveau élu. Source : Bibliothèque de la Législature, Répertoire des parlementaires québécois, 1867-1978, Québec, 1980, 797 pages.
http://www.assnat.qc.ca/fra/patrimoine/chronologie/chrono3.html

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...