Tenue d’élections partielles dans les circonscriptions fédérales de Hull-Aylmer et Mont-Royal

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Dans Mont-Royal, le candidat libéral Irwin Cotler obtient 91,9 % des voix, ce qui lui donne une majorité écrasante sur le bloquiste Noël Earl Alexander (3,7%). L’avance des Libéraux est également confortable dans Hull-Aylmer où Marcel Proulx obtient 54 % des voix tandis que Robert Bélanger du Bloc québécois (BQ) arrive loin derrière avec 25,5 % des suffrages. Avant cette élection, le siège de Mont-Royal était occupé par la libérale Sheila Finestone qui a démisionné le 10 août 1999 pour occuper un poste au Sénat. Dans la circonscription de Hull-Aylmer, Marcel Proulx succède au libéral Marcel Massé qui représentait la circonscription depuis 1993. Massé est devenu directeur exécutif à la Banque interaméricaine de développement à Washington.Dans Mont-Royal, le candidat libéral Irwin Cotler obtient 91,9 % des voix, ce qui lui donne une majorité écrasante sur le bloquiste Noël Earl Alexander (3,7%). L’avance des Libéraux est également confortable dans Hull-Aylmer où Marcel Proulx obtient 54 % des voix tandis que Robert Bélanger du Bloc québécois (BQ) arrive loin derrière avec 25,5 % des suffrages. Avant cette élection, le siège de Mont-Royal était occupé par la libérale Sheila Finestone qui a démisionné le 10 août 1999 pour occuper un poste au Sénat. Dans la circonscription de Hull-Aylmer, Marcel Proulx succède au libéral Marcel Massé qui représentait la circonscription depuis 1993. Massé est devenu directeur exécutif à la Banque interaméricaine de développement à Washington. Source : La Presse, 12 août 1999, p.B1, 11 septembre 1999, p.B9.
Bibliothèque du Parlement, http://www.parl.gc.ca/information/about/process/house/hfer/hfer-doc.asp?Language=f&Include=Y&rid=902

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...