Tenue d’élections partielles dans quatre circonscriptions du Québec

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Le Conservateur Joseph-Léon Saint-Jacques est élu dans Argenteuil et les Libéraux Victor Marchand, Amédée Sylvestre et William-Pierre Grant sont élus respectivement dans Jacques-Cartier, Berthier et Champlain. Pour le premier ministre Louis-Alexandre Taschereau, il s’agit d’une grande victoire qui « démontre un grand changement d’opinion dans l’île de Montréal, et maintenant que la fumée de la bataille est dissipée, nous allons nous remettre à la besogne sans plus tarder ». Il parle cependant de la défaite dans Argenteuil dans ces mots : « Argenteuil, il est vrai, nous a fait défaut. Mais l’histoire s’écrira bientôt de la campagne que nos adversaires y ont menée, campagne regrettable sous plusieurs aspects... ».Le Conservateur Joseph-Léon Saint-Jacques est élu dans Argenteuil et les Libéraux Victor Marchand, Amédée Sylvestre et William-Pierre Grant sont élus respectivement dans Jacques-Cartier, Berthier et Champlain. Pour le premier ministre Louis-Alexandre Taschereau, il s’agit d’une grande victoire qui « démontre un grand changement d’opinion dans l’île de Montréal, et maintenant que la fumée de la bataille est dissipée, nous allons nous remettre à la besogne sans plus tarder ». Il parle cependant de la défaite dans Argenteuil dans ces mots : « Argenteuil, il est vrai, nous a fait défaut. Mais l’histoire s’écrira bientôt de la campagne que nos adversaires y ont menée, campagne regrettable sous plusieurs aspects... ». Source : La Presse, 1er décembre 1925, p.3.

Voir en ligne : http://bilan3.usherbrooke.ca/bilan/...