Tenue d’élections partielles dans quatre circonscriptions du Québec

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Paul Philibert, Claude Trudel, Robert Bourassa et Jean-Guy Gervais, tous candidats pour le Parti libéral, sont élus respectivement dans Trois-Rivières, Bourget, Bertrand et l’Assomption. C’est un message sans équivoque au gouvernement du Parti québécois qui avait gagné les quatre circonscriptions en 1981. Le PQ a perdu 26 élections partielles depuis qu’il a remporté l’élection générale du 15 novembre 1976. La victoire de Bourassa, chef élu du Parti libéral du Québec (PLQ) depuis 1983, met un terme à l’intérim de Gérard D. Lévesque comme chef de l’Opposition à l’Assemblée nationale. Paul Philibert, Claude Trudel, Robert Bourassa et Jean-Guy Gervais, tous candidats pour le Parti libéral, sont élus respectivement dans Trois-Rivières, Bourget, Bertrand et l’Assomption. C’est un message sans équivoque au gouvernement du Parti québécois qui avait gagné les quatre circonscriptions en 1981. Le PQ a perdu 26 élections partielles depuis qu’il a remporté l’élection générale du 15 novembre 1976. La victoire de Bourassa, chef élu du Parti libéral du Québec (PLQ) depuis 1983, met un terme à l’intérim de Gérard D. Lévesque comme chef de l’Opposition à l’Assemblée nationale. Source : Le Devoir, 4 juin 1985, p.1 et 10.

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...