Tenue d’un concours visant à promouvoir l’olympisme chez les jeunes

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Ce concours est ouvert aux écoles primaires et secondaires ainsi qu’aux journalistes. Au niveau des écoles, le concours se divise en trois catégories : une composition française ou anglaise sur le thème « Ce que signifie l’olympisme à mes yeux », une catégorie dessin à colorié et une autre sur les jeux et le bricolage. Le gagnant de chaque catégorie pourra être accompagné de ses parents et de son professeur aux Jeux Olympiques de l’été 1972 à Munich. Pour les journalistes, il s’agit de déterminer le meilleur article, ou la meilleure émission de radio ou de télévision sur le thème « L’olympisme et les jeux ». Les gagnants remporteront une somme de 1 000 $. Le concours se répétera jusqu’à la tenue des Jeux Olympiques de 1976.Ce concours est ouvert aux écoles primaires et secondaires ainsi qu’aux journalistes. Au niveau des écoles, le concours se divise en trois catégories : une composition française ou anglaise sur le thème « Ce que signifie l’olympisme à mes yeux », une catégorie dessin à colorié et une autre sur les jeux et le bricolage. Le gagnant de chaque catégorie pourra être accompagné de ses parents et de son professeur aux Jeux Olympiques de l’été 1972 à Munich. Pour les journalistes, il s’agit de déterminer le meilleur article, ou la meilleure émission de radio ou de télévision sur le thème « L’olympisme et les jeux ». Les gagnants remporteront une somme de 1 000 $. Le concours se répétera jusqu’à la tenue des Jeux Olympiques de 1976. Source : Le Devoir, 18 janvier 1972, p.3.

Voir en ligne : http://www.bilan.usherbrooke.ca/bil...