Tenue d’un sommet mondial sur l’environnement à Montréal

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Ce protocole prévoit une réduction de la consommation mondiale de CFC de 50 % d’ici 1999. Selon Mostafa Tolba directeur du programme en environnement de l’ONO, cet accord est unique « parce qu’il est le premier à anticiper et gérer un problème planétaire avant que ce dernier ne se transforme en catastrophe irréversible. »Ce protocole prévoit une réduction de la consommation mondiale de CFC de 50 % d’ici 1999. Selon Mostafa Tolba directeur du programme en environnement de l’ONO, cet accord est unique « parce qu’il est le premier à anticiper et gérer un problème planétaire avant que ce dernier ne se transforme en catastrophe irréversible. » Source : Le Devoir, 17 septembre 1987, p.1 et 12.

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...