Tenue d’une conférence fédérale-provinciale sur l’habitation et le développement urbain

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Cette conférence, qui a lieu à Ottawa, fait suite à une sérieuse prise de conscience de la situation du logement au Canada. Le premier ministre Lester B. Pearson propose comme solution de mettre sur pied un Conseil consultatif de l’habitation et l’aménagement urbain. Selon Pearson, le travail de cet organisme « consisterait à étudier et à recommander des mesures, tant à l’égard des besoins immédiats d’habitation et d’autres services communautaires que des politiques à long terme de développement urbain. » De son côté, le premier ministre du Québec, Daniel Johnson, soutient que « se sont les provinces et leurs municipalités qui sont mieux en mesure de déterminer les besoins des Canadiens tant du point de vue de l’habitation, qu’au point de vue de l’aménagement urbain et de relier ceux-ci aux autres besoins sociaux : éducation, santé et bien-être. »Cette conférence, qui a lieu à Ottawa, fait suite à une sérieuse prise de conscience de la situation du logement au Canada. Le premier ministre Lester B. Pearson propose comme solution de mettre sur pied un Conseil consultatif de l’habitation et l’aménagement urbain. Selon Pearson, le travail de cet organisme « consisterait à étudier et à recommander des mesures, tant à l’égard des besoins immédiats d’habitation et d’autres services communautaires que des politiques à long terme de développement urbain. » De son côté, le premier ministre du Québec, Daniel Johnson, soutient que « se sont les provinces et leurs municipalités qui sont mieux en mesure de déterminer les besoins des Canadiens tant du point de vue de l’habitation, qu’au point de vue de l’aménagement urbain et de relier ceux-ci aux autres besoins sociaux : éducation, santé et bien-être. » Source : Le Devoir, 11 décembre 1967, p.1 et 7, 12 décembre 1967, p.1-2.

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...