Tenue d’une conférence inter-provinciale à Charlottetown

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Les premiers ministres des provinces veulent instaurer un système universel de perception de la taxe de vente afin de mettre fin aux manigances des contribuables qui profitent de certaines brèches pour éviter de la payer. Ceux-ci achètent de la marchandise dans une province et l’expédie dans une autre pour éviter la taxe de vente dans l’une ou l’autre des provinces et parfois même les deux. Pour sa part, le premier ministre du Manitoba, Duff Roblin, ne croit pas en cette défaillance du système en vigueur : « Il faudrait que l’on me démontre qu’il existe un problème avant que je puisse risquer une opinion quant à l’opportunité de mettre sur pied un système interprovincial de perception de la taxe de vente. »Les premiers ministres des provinces veulent instaurer un système universel de perception de la taxe de vente afin de mettre fin aux manigances des contribuables qui profitent de certaines brèches pour éviter de la payer. Ceux-ci achètent de la marchandise dans une province et l’expédie dans une autre pour éviter la taxe de vente dans l’une ou l’autre des provinces et parfois même les deux. Pour sa part, le premier ministre du Manitoba, Duff Roblin, ne croit pas en cette défaillance du système en vigueur : « Il faudrait que l’on me démontre qu’il existe un problème avant que je puisse risquer une opinion quant à l’opportunité de mettre sur pied un système interprovincial de perception de la taxe de vente. » Source : Le Devoir, 15 août 1961, p.1.

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...