Tenue d’une élection partielle dans la circonscription de Bagot

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Cette élection partielle oppose les deux mêmes candidats qu’en 1936 : le Dr Philippe Adam, maire d’Acton Vale, et le libéral Cyrille Dumaine, un notaire originaire d’Upton. Vaincu par 32 voix à cette occasion, Adam prend sa revanche en 1938 en obtenant 2359 votes contre 1905 pour son adversaire. Cette victoire unioniste met un terme à un règne ininterrompu de 36 ans pour les libéraux dans Bagot, une circonscription rurale où la politique agricole du gouvernement de l’Union nationale a pu avoir un impact sur le choix des électeurs. Les deux hommes croiseront le fer à nouveau en 1939 et 1944, mais cette fois c’est le libéral Dumaine qui sera élu.Cette élection partielle oppose les deux mêmes candidats qu’en 1936 : le Dr Philippe Adam, maire d’Acton Vale, et le libéral Cyrille Dumaine, un notaire originaire d’Upton. Vaincu par 32 voix à cette occasion, Adam prend sa revanche en 1938 en obtenant 2359 votes contre 1905 pour son adversaire. Cette victoire unioniste met un terme à un règne ininterrompu de 36 ans pour les libéraux dans Bagot, une circonscription rurale où la politique agricole du gouvernement de l’Union nationale a pu avoir un impact sur le choix des électeurs. Les deux hommes croiseront le fer à nouveau en 1939 et 1944, mais cette fois c’est le libéral Dumaine qui sera élu. Source : Le Devoir, 16 février 1938, p.3 ; 17 février 1938, p.1.

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...