Tenue d’une élection partielle dans la circonscription de Beauce

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Cette élection partielle, la première depuis la générale qui a porté l’Union nationale au pouvoir en 1944, confirme la popularité du parti de Maurice Duplessis qui remporte la victoire avec une majorité record pour le comté de Beauce. Georges-Octave Poulin obtient en effet 11 204 votes, plus du double de son rival le plus sérieux, le libéral Henri-René Renault, qui se contente de l’appui de 5 410 électeurs. Joseph-Ernest Grégoire du Crédit social se classe loin derrière avec seulement 1 526 votes. Pour Poulin, c’est le premier de quatre mandats consécutifs comme député de Beauce.Cette élection partielle, la première depuis la générale qui a porté l’Union nationale au pouvoir en 1944, confirme la popularité du parti de Maurice Duplessis qui remporte la victoire avec une majorité record pour le comté de Beauce. Georges-Octave Poulin obtient en effet 11 204 votes, plus du double de son rival le plus sérieux, le libéral Henri-René Renault, qui se contente de l’appui de 5 410 électeurs. Joseph-Ernest Grégoire du Crédit social se classe loin derrière avec seulement 1 526 votes. Pour Poulin, c’est le premier de quatre mandats consécutifs comme député de Beauce. Source : Le Devoir, 15 mai 1945, p.3 ; 21 novembre 1945, p.3 ; 22 novembre 1945, p.1 et 3.

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...