Tenue d’une élection partielle dans la circonscription de Laval-des-Rapides

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Avocat spécialisé dans le droit criminel, Ménard défait son principal adversaire, le libéral Raymond Monette, par une forte majorité. Pour les péquistes, dirigés par Jacques Parizeau, cette victoire met la table pour l’élection générale que devraient déclencher les libéraux en 1994.Avocat spécialisé dans le droit criminel, Ménard défait son principal adversaire, le libéral Raymond Monette, par une forte majorité. Pour les péquistes, dirigés par Jacques Parizeau, cette victoire met la table pour l’élection générale que devraient déclencher les libéraux en 1994. Source : Le Devoir, 14 décembre 1993, p.1 et A8.

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...