Tenue d’une élection partielle dans la circonscription de Lévis

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Cette élection partielle passe presque inaperçue car elle survient le même jour que l’élection générale fédérale qui met fin au règne des libéraux de Wilfrid Laurier et porte les conservateurs de Robert Borden au pouvoir. Dans Lévis, qui est représentée à l’Assemblée législative par un libéral depuis 1897, la tradition se poursuit. Âgé de 28 ans, Laetare Roy remporte une nette victoire sur le conservateur Alphonse Bernier qu’il devance par la marge de 578 votes, 2 711 contre 2 133. Cette élection partielle passe presque inaperçue car elle survient le même jour que l’élection générale fédérale qui met fin au règne des libéraux de Wilfrid Laurier et porte les conservateurs de Robert Borden au pouvoir. Dans Lévis, qui est représentée à l’Assemblée législative par un libéral depuis 1897, la tradition se poursuit. Âgé de 28 ans, Laetare Roy remporte une nette victoire sur le conservateur Alphonse Bernier qu’il devance par la marge de 578 votes, 2 711 contre 2 133. Source : La Presse, 22 septembre 1911, p.16.

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...