Tenue d’une élection partielle dans la circonscription de Napierville

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Maire de Saint-Michel de 1893 à 1905, Dorris a également été député de Napierville à l’Assemblée législative de 1897 à 1904. Défait de justesse par un autre libéral, Dominique Monet, en 1904, il revient à la charge l’année suivante et défait le libéral André Hébert par une confortable majorité de 354 votes, 904 contre 550. Dorris sera réélu à nouveau en 1908, 1912 et 1916. Il restera en fonction jusqu’à son décès qui surviendra le 21 septembre 1918. Maire de Saint-Michel de 1893 à 1905, Dorris a également été député de Napierville à l’Assemblée législative de 1897 à 1904. Défait de justesse par un autre libéral, Dominique Monet, en 1904, il revient à la charge l’année suivante et défait le libéral André Hébert par une confortable majorité de 354 votes, 904 contre 550. Dorris sera réélu à nouveau en 1908, 1912 et 1916. Il restera en fonction jusqu’à son décès qui surviendra le 21 septembre 1918. Source : La Presse, 15 décembre 1905, p.8. Bibliothèque de la Législature, Répertoire des parlementaires québécois, 1867-1978, Québec, 1980, 796 pages.

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...