Tenue d’une élection partielle dans la circonscription de Rouville

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

L’importance de cette élection partielle est quelque peu éclipsée par la tenue des élections générales fédérales qui se déroulent la même journée. Un cultivateur de 43 ans, Albert Girard, permet aux libéraux de garder le comté de Rouville. Il l’emporte facilement en obtenant 1 481 votes contre 1 292 pour son adversaire, le conservateur Georges Arès. Soulignons qu’à ce moment ce sont les libéraux de Lomer Gouin qui détiennent la majorité à l’Assemblée législative du Québec. Girard y siégera jusqu’en 1922.L’importance de cette élection partielle est quelque peu éclipsée par la tenue des élections générales fédérales qui se déroulent la même journée. Un cultivateur de 43 ans, Albert Girard, permet aux libéraux de garder le comté de Rouville. Il l’emporte facilement en obtenant 1 481 votes contre 1 292 pour son adversaire, le conservateur Georges Arès. Soulignons qu’à ce moment ce sont les libéraux de Lomer Gouin qui détiennent la majorité à l’Assemblée législative du Québec. Girard y siégera jusqu’en 1922. Source : Bibliothèque de la Législature, Répertoire des parlementaires québécois, 1867-1978, Québec, 1980, 796 pages.

Voir en ligne : http://www.bilan.usherbrooke.ca/bil...