Tenue d’une élection partielle dans la circonscription de Sherbrooke

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Aucun adversaire ne s’étant manifesté, Forest obtient la victoire par acclamation. Échevin du quartier Sud de Sherbrooke depuis 1913, le nouveau député, qui est âgé de 44 ans, déclare à ses partisans qu’il s’efforcera : « de rendre permanent l’accord dont l’élément libéral de Sherbrooke vient de donner une si grande preuve. » Forest ne siégera toutefois que quelques mois à l’Assemblée législative. L’année suivante, lors de l’élection générale, il sera défait par le candidat conservateur, Moïse O’Bready.Aucun adversaire ne s’étant manifesté, Forest obtient la victoire par acclamation. Échevin du quartier Sud de Sherbrooke depuis 1913, le nouveau député, qui est âgé de 44 ans, déclare à ses partisans qu’il s’efforcera : « de rendre permanent l’accord dont l’élément libéral de Sherbrooke vient de donner une si grande preuve. » Forest ne siégera toutefois que quelques mois à l’Assemblée législative. L’année suivante, lors de l’élection générale, il sera défait par le candidat conservateur, Moïse O’Bready. Source : La Tribune, 7 septembre 1922, p.1. Bibliothèque de la Législature, Répertoire des parlementaires québécois, 1867-1978, Québec, 1980, 796 pages.

Voir en ligne : http://www.bilan.usherbrooke.ca/bil...