Tenue de quatre élections partielles dans des circonscriptions fédérales

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

C’est le départ de deux députés du Bloc québécois (BQ), Réal Ménard et Paul Crête, qui provoque la tenue de ces élections. La victoire de l’économiste Daniel Paillé pour le BQ dans Hochelaga ne constitue pas une surprise. Par contre, le triomphe de Bernard Généreux du Parti conservateur (PCC) dans Montmagny-L’Islet-Kamouraska-Rivière-du-Loup marque un revirement important pour cette circonscription habituellement représentée par le BQ. Il s’agit d’une bonne nouvelle pour le premier ministre Stephen Harper dont la popularité, ainsi que celle de sa formation, est à la hausse dans les sondages tenus à travers le pays. Le PCC fait également élire son candidat, Scott Armstrong, dans le comté de Cumberland-Colchester-Musquodoboit Valley, en Nouvelle-Écosse. En revanche, c’est un néo-démocrate, Fin Donnelly, qui est élu dans New Westminster-Coquitlam, en Colombie-Britannique. Ces résultats n’apportent pas de changement significatif à la Chambre des communes où le PCC forme un gouvernement minoritaire depuis les élections générales d’octobre 2008.C’est le départ de deux députés du Bloc québécois (BQ), Réal Ménard et Paul Crête, qui provoque la tenue de ces élections. La victoire de l’économiste Daniel Paillé pour le BQ dans Hochelaga ne constitue pas une surprise. Par contre, le triomphe de Bernard Généreux du Parti conservateur (PCC) dans Montmagny-L’Islet-Kamouraska-Rivière-du-Loup marque un revirement important pour cette circonscription habituellement représentée par le BQ. Il s’agit d’une bonne nouvelle pour le premier ministre Stephen Harper dont la popularité, ainsi que celle de sa formation, est à la hausse dans les sondages tenus à travers le pays. Le PCC fait également élire son candidat, Scott Armstrong, dans le comté de Cumberland-Colchester-Musquodoboit Valley, en Nouvelle-Écosse. En revanche, c’est un néo-démocrate, Fin Donnelly, qui est élu dans New Westminster-Coquitlam, en Colombie-Britannique. Ces résultats n’apportent pas de changement significatif à la Chambre des communes où le PCC forme un gouvernement minoritaire depuis les élections générales d’octobre 2008. Source : Le Devoir, 10 novembre 2009, p.1 et A8 ; La Presse, 10 novembre 2009, p. A8-A9.
http://www.radio-canada.ca/regions/est-quebec/2009/11/10/001-elections-partielles.shtml

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...