Tenue du Discours du trône par le gouverneur général du Canada

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Au nombre des intentions du gouvernement, on retrouve : une hausse de la péréquation versée aux provinces les plus pauvres, une stratégie industrielle axée sur la création d’emplois, une politique de développement de la science et des technologies et l’adoption de mesures favorisant l’égalité des sexes. L’approche de l’échéance électorale fait dire au chef du Nouveau Parti démocrate (NPD), David Lewis, qu’il s’agit là d’une « collection de mots, de rêves généreux ». Le chef créditiste Réal Caouette
abonde dans le même sens, qualifiant les mesures avancées de « voeux pieux et belles suggestions ».Au nombre des intentions du gouvernement, on retrouve : une hausse de la péréquation versée aux provinces les plus pauvres, une stratégie industrielle axée sur la création d’emplois, une politique de développement de la science et des technologies et l’adoption de mesures favorisant l’égalité des sexes. L’approche de l’échéance électorale fait dire au chef du Nouveau Parti démocrate (NPD), David Lewis, qu’il s’agit là d’une « collection de mots, de rêves généreux ». Le chef créditiste Réal Caouette
abonde dans le même sens, qualifiant les mesures avancées de « voeux pieux et belles suggestions ». Source : La Presse, 18 février 1972, p.2.

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...