Tenue du premier tirage de la Loto-Perfecta

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

La nouvelle formule développée par Loto-Québec est simple : pour gagner le gros lot, un parieur doit identifier dans l’ordre les numéros des quatre chevaux qui vont occuper les quatre premiers rangs lors d’une course organisée à Blue Bonnets. Celle-ci est retransmise à travers la province par le truchement de la télévision. Des lots moins importants sont prévus pour ceux qui auront choisi les quatre chevaux, mais pas nécessairement dans le bon ordre. Cette formule originale plaît au public qui achète pour 300 000 $ de billets (les ventes atteindront 700 000 $ en quelques mois). Loto-Québec prévoit d’ailleurs augmenter éventuellement à 2 000 le nombre de ses valideuses qui est actuellement de 300. Lors de cette première, la combinaison gagnante est le 4-8-5-6. Satisfait de la réponse du public, le ministre des Finances du Québec, Raymond Garneau, souligne que la Loto-Perfecta a été mise sur pied « dans le but de créer une source de revenu supplémentaire pour le gouvernement, et aussi, pour venir en aide aux hommes à chevaux ». (ils reçoivent une partie des recettes) La Loto-Perfecta sera reprise sur une base hebdomadaire, le jeudi soir, jusqu’en 1977.La nouvelle formule développée par Loto-Québec est simple : pour gagner le gros lot, un parieur doit identifier dans l’ordre les numéros des quatre chevaux qui vont occuper les quatre premiers rangs lors d’une course organisée à Blue Bonnets. Celle-ci est retransmise à travers la province par le truchement de la télévision. Des lots moins importants sont prévus pour ceux qui auront choisi les quatre chevaux, mais pas nécessairement dans le bon ordre. Cette formule originale plaît au public qui achète pour 300 000 $ de billets (les ventes atteindront 700 000 $ en quelques mois). Loto-Québec prévoit d’ailleurs augmenter éventuellement à 2 000 le nombre de ses valideuses qui est actuellement de 300. Lors de cette première, la combinaison gagnante est le 4-8-5-6. Satisfait de la réponse du public, le ministre des Finances du Québec, Raymond Garneau, souligne que la Loto-Perfecta a été mise sur pied « dans le but de créer une source de revenu supplémentaire pour le gouvernement, et aussi, pour venir en aide aux hommes à chevaux ». (ils reçoivent une partie des recettes) La Loto-Perfecta sera reprise sur une base hebdomadaire, le jeudi soir, jusqu’en 1977. Source : La Presse, 11 août 1972, p.B1.

Voir en ligne : http://www.bilan.usherbrooke.ca/bil...