Tiens donc, une légende maintenant liée à la Sainte-Catherine (second de deux billets)

, par Jean Provencher

Nous sommes à cheminer dans la légende À la Sainte-Catherine, du jeune écrivain Charles-Marie Ducharme (1864-1890) disparu trop rapidement. Il n’avait qu’entrebaillé la porte de son grand talent d’écrivain. Colette, vieille fille, avait annoncé que cette Sainte-Catherine était sa dernière comme célibataire, jurant qu’elle préférait épouser le diable plutôt que de coiffer Sainte-Catherine. En soirée. […]

Voir en ligne : http://jeanprovencher.com/2016/11/2...