Tout animal étant jeune et en contact avec l’humain peut se domestiquer

, par Jean Provencher

Même le carcajou, pourtant réputé féroce. Il est arrivé dans les territoires de colonisation québécois qu’on domestique l’orignal pour l’utiliser comme bête de trait. En voici un, ici, à Montréal. Santa Claus, si fier de ses rennes, a certainement frémi dans sa longue barbe grise si, du haut de quelque cheminée, il a vu cet […]

Voir en ligne : http://jeanprovencher.com/2015/12/1...