Tremblement de terre au Québec

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

La région du Saguenay est fortement touchée par le séisme, l’épicentre de la secousse se trouvant dans le parc des Laurentides, à 35 kilomètres de Chicoutimi. Deux jours auparavant, le 23, cette région avait été éprouvée par un premier choc. Selon les endroits, le tremblement du 25 novembre, qui a été ressenti en Ontario et aux États-Unis, aurait duré de 15 secondes à près de deux minutes. Les pertes de courant qui ont affecté plus de 350 000 usagers ont contribué à créer un climat de panique dans plusieurs maisons et commerces. Une cliente d’un centre comercial de Sainte-Foy décrit ainsi la scène à laquelle elle a assistée : « Des vitrines éclataient, des étalages s’écroulaient, pendant que des tuiles des plafonds nous tombaient sur la tête. » Dans la journée qui suivra, le séisme sera suivi par une succession de petits chocs de moindre envergure. La région du Saguenay est fortement touchée par le séisme, l’épicentre de la secousse se trouvant dans le parc des Laurentides, à 35 kilomètres de Chicoutimi. Deux jours auparavant, le 23, cette région avait été éprouvée par un premier choc. Selon les endroits, le tremblement du 25 novembre, qui a été ressenti en Ontario et aux États-Unis, aurait duré de 15 secondes à près de deux minutes. Les pertes de courant qui ont affecté plus de 350 000 usagers ont contribué à créer un climat de panique dans plusieurs maisons et commerces. Une cliente d’un centre comercial de Sainte-Foy décrit ainsi la scène à laquelle elle a assistée : « Des vitrines éclataient, des étalages s’écroulaient, pendant que des tuiles des plafonds nous tombaient sur la tête. » Dans la journée qui suivra, le séisme sera suivi par une succession de petits chocs de moindre envergure. Source : Le Devoir, 26 novembre 1988, p.1 et 12. La Presse, 26 novembre 1988, p.1 et A2, 27 novembre 1988, p.1, A2, B5.

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...