Très grave épidémie de variole, aussi appelée picote, au Québec en 1885

, par Jean Provencher

C’est l’affolement. On ne sait où se tirer. Le fait était évoqué dans ce billet. Ici, le quotidien de Québec, Le Canadien, propose le 18 septembre l’usage du Sabot de la Vierge, une plante de la famille des orchidées sous forme d’infusion. On signale comme remède contre la picote une plante qu’on appelle Sarasine ou […]

Voir en ligne : http://jeanprovencher.com/2016/09/2...