Un Américain au Québec : Everett C. Hughes à la découverte du Canada français

Philippe Vienne
Everett C. Hughes, de 1927 à 1938, a mené une étude sociologique pionnière de la société québécoise « en transition » par des recherches empiriques. Son analyse sociologique « à la Chicago » implique une réflexion sur les relations ethniques entre deux groupes (tensions et interrelation) et, plus spécifiquement, sur la frontière ethnique où se rencontrent ces groupes. Cet article vise à décrire la « socialisation adulte » (adult socialization) du sociologue de terrain, qui entraîne la transformation du « soi » (self), quand ce dernier découvre une communauté « autre » que celle où il a vécu sa socialisation primaire et s’en imprègne, à la source d’un enrichissement mutuel de longue durée entre Hughes et le Québec.

Voir en ligne : http://www.erudit.org/fr/revues/men...