Un ancien trouve la vie bien triste

, par Jean Provencher

Le personnage, qui signe justement « Un ancien », règle son compte à la vie d’aujourd’hui. L’Étoile du Nord (Joliette) du 15 mai 1896 lui donne la parole. Comparons nos mœurs d’aujourd’hui avec celles d’autrefois… Quel changement ! Autrefois, on demeurait sur ses terres ; aujourd’hui, on les abandonne. Autrefois, une simple promesse verbale valait une promesse écrite ; […]

Voir en ligne : http://jeanprovencher.com/2014/05/2...