Un autre poème, comme il est coutume dans la presse québécoise de l’époque

, par Jean Provencher

Celui-ci est de Louis-Joseph Doucet, un gars de Lanoraie. Paysage d’antan Un vol de corbeaux envahissait la plaine. De leurs croassements sur les labours nouveaux, Ils agaçaient l’écho de la forêt prochaine Qu’ensanglantait le ciel de lumineux lambeaux ; Car le soleil meurtri se couchait dans sa gloire Et semblait au lointain un […]

Voir en ligne : http://jeanprovencher.com/2018/01/1...