Un mois d’août magnifique en 1883

, par Jean Provencher

Depuis six jours, nous avons une magnifique température. La chaleur est parfois suffocante, mais il ne faut pas s’en plaindre. Les journalistes et les cultivateurs n’en sont nullement fâchés, les premiers pour faire leur grande et belle excursion, et les seconds pour terminer leur fenaison. On nous dit qu’il a été mis en grange, hier […]

Voir en ligne : http://jeanprovencher.com/2016/08/2...