« Un mot pour les amateurs de la chasse aux canards. »

, par Jean Provencher

Depuis deux semaines, par cette température superbe et délicieuse dont nous jouissons, les échos du grand fleuve sont sans cesse ébranlés par les détonations des armes à feu. C’est une fusillade en règle à partir des Îles St-Ours jusqu’aux Îles Bouchard. C’est vraiment féérique, sinon pour tous ces fiers Nemrods, du moins pour les habitants […]

Voir en ligne : http://jeanprovencher.com/2016/10/1...