Un vendeur d’éponges dans les rues de Trois-Rivières

, par Jean Provencher

Un colporteur, surchargé d’éponges, a fait son apparition dans nos rues, la semaine dernière. Notre industriel, qui nous a paru appartenir à la nation italienne, s’en allait de maison en maison, offrant sa marchandise d’un nouveau genre. Nous avons déjà eu le colporteur de ballons pour enfants, le colporteur de chromos, etc., etc. Voici maintenant […]

Voir en ligne : http://jeanprovencher.com/2017/10/1...