Une coutume bien ancienne persiste

, par Jean Provencher

Quelle n’est pas ma surprise de découvrir qu’aussi tard qu’en 1884 une vieille coutume a toujours cours ! La plantation du mai, pour honorer un notable comme le seigneur ou le capitaine de milice, fut apportée de France dès le 17e siècle. Et la voilà maintenant à Saint-Jean-d’Iberville. Le Franco-Canadien raconte l’événement le 19 décembre [...]

Voir en ligne : http://jeanprovencher.com/2013/12/1...