Une tempête qualifiée d’ouragan

, par Jean Provencher

Il est extrêmement rare qu’on recourt au mot « ouragan » pour qualifier une tempête de neige dans la presse québécoise d’autrefois, si importante soit-elle. J’en retrouve une mention dans le bi-hebdomadaire Le Trifluvien du 28 décembre 1894, qui qualifie d’ouragan une bonne tempête de neige de la veille à Trois-Rivières. Et en voici une seconde dans [...]

Voir en ligne : http://jeanprovencher.com/2013/12/0...