« Va, dis à mes amis que je me souviens d’eux »

, par Jean Provencher

Le 1er novembre 1885, âgé de 21 ans, mais déjà avec une plume vive, alerte, Charles-Marie Ducharme y va d‘une conférence sur Antoine Gérin-Lajoie à l’Union Catholique à Montréal. Voici comment il débute son propos : Au fond d’un val, sous les ombrages, Un voyageur s’en va marchant ; Une voix perce les feuillages, C’est un air […]

Voir en ligne : http://jeanprovencher.com/2014/03/2...