Victoire d’André Viger au marathon de Boston

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Viger, un athlète originaire des Cantons de l’Est qui a perdu l’usage de ses jambes à la suite d’un accident d’automobile survenu quelques années auparavant, termine l’épreuve en 2 heures, 5 minutes et 20 secondes. C’est le début d’une année mémorable pour Viger qui obtiendra également de bons classements aux championnats du monde et aux Jeux Olympiques de Los Angeles avant de triompher à nouveau au marathon d’Oita, au Japon. André Viger
figurera parmi l’élite mondiale des marathoniens en fauteuil roulant tout au long des années 80. Vainqueur de la plupart des grandes épreuves internationales, il triomphera de nouveau à Boston en plus de remporter à trois reprises le marathon de Montréal (1985, 1986, 1990) et celui de Paris.Viger, un athlète originaire des Cantons de l’Est qui a perdu l’usage de ses jambes à la suite d’un accident d’automobile survenu quelques années auparavant, termine l’épreuve en 2 heures, 5 minutes et 20 secondes. C’est le début d’une année mémorable pour Viger qui obtiendra également de bons classements aux championnats du monde et aux Jeux Olympiques de Los Angeles avant de triompher à nouveau au marathon d’Oita, au Japon. André Viger
figurera parmi l’élite mondiale des marathoniens en fauteuil roulant tout au long des années 80. Vainqueur de la plupart des grandes épreuves internationales, il triomphera de nouveau à Boston en plus de remporter à trois reprises le marathon de Montréal (1985, 1986, 1990) et celui de Paris. Source : La Presse, 17 avril 1984, p.19 (sports). Le Devoir, 17 avril 1984, p.1.

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...