Victoire de Dave Hilton jr contre Stéphane Ouellet au Centre Molson

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Le combat se finit de façon dramatique alors que Hilton, dominé aux points sur les cartes des trois juges, effectue un ralliement au dernier assaut et force l’arbitre Denis Langlois à mettre fin aux hostilités avec 16 secondes à faire à l’affrontement. Le vaincu avouera après le match : « C’est mon tempérament. J’ai joué et j’ai perdu. J’ai risqué. Je voulais me surpasser, je suis comme ça. Je voulais un K.O., je voulais offrir le meilleur spectacle possible. » Le résultat constitue une surprise pour les observateurs qui avaient établi Ouellet largement favori. Hilton confirmera sa supériorité le 28 mai 1999 en l’emportant à nouveau sur Ouellet, cette fois par knock-out au troisième round. Le 8 septembre 2000, ce dernier obtiendra sa revanche en enlevant une décision unanime en dix rondes.Le combat se finit de façon dramatique alors que Hilton, dominé aux points sur les cartes des trois juges, effectue un ralliement au dernier assaut et force l’arbitre Denis Langlois à mettre fin aux hostilités avec 16 secondes à faire à l’affrontement. Le vaincu avouera après le match : « C’est mon tempérament. J’ai joué et j’ai perdu. J’ai risqué. Je voulais me surpasser, je suis comme ça. Je voulais un K.O., je voulais offrir le meilleur spectacle possible. » Le résultat constitue une surprise pour les observateurs qui avaient établi Ouellet largement favori. Hilton confirmera sa supériorité le 28 mai 1999 en l’emportant à nouveau sur Ouellet, cette fois par knock-out au troisième round. Le 8 septembre 2000, ce dernier obtiendra sa revanche en enlevant une décision unanime en dix rondes. Source : La Presse, 28 novembre 1998, p.G1-G2.

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...