Victoire de Mélanie Turgeon aux championnats du monde de ski alpin

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Mélanie Turgeon compte huit podiums sur le circuit de la Coupe du monde, dont une première place en super-G à Innsbruck, le 26 février 2000. Elle effectue un retour en 2003 après une saison difficile en 2001-2002 pendant laquelle elle n’a pu monter sur le podium et où son meilleur résultat fut une quatrième place en descente à Lake Louise. Turgeon se dit comblée par ce titre mondial : « J’ai travaillé très fort pour ce résultat. C’est l’aboutissement de beaucoup d’efforts, après avoir affronté de nombreux obstacles. Et c’est encore meilleur quand on sait que c’est le résultat d’un travail acharné, et pas seulement de la chance. »Mélanie Turgeon compte huit podiums sur le circuit de la Coupe du monde, dont une première place en super-G à Innsbruck, le 26 février 2000. Elle effectue un retour en 2003 après une saison difficile en 2001-2002 pendant laquelle elle n’a pu monter sur le podium et où son meilleur résultat fut une quatrième place en descente à Lake Louise. Turgeon se dit comblée par ce titre mondial : « J’ai travaillé très fort pour ce résultat. C’est l’aboutissement de beaucoup d’efforts, après avoir affronté de nombreux obstacles. Et c’est encore meilleur quand on sait que c’est le résultat d’un travail acharné, et pas seulement de la chance. » Source : La Presse, 10 février 2003, p.S2-S4. Le Devoir, 10 février 2003, p.A1.

Voir en ligne : http://www.bilan.usherbrooke.ca/bil...