Victoire de la Française Amélie Mauresmo lors d’un tournoi de tennis présenté au stade DuMaurier

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

La gagnante, qui empoche 282 000 $ pour ses efforts, reconnaîtra après la rencontre : « Franchement, je ne pensais pas aller si loin. Je ne venais pas ici pour gagner le tournoi ; je venais pour me préparer au US Open. C’est une grosse victoire pour moi. » Ce triomphe de Mauresmo couronne une semaine de tennis marquée par la canicule, le retrait prématuré de la favorite, l’Américaine Serena Williams, et une assistance record pour les femmes de 163 941 spectateurs. En 2003, c’est Toronto qui accueillera les meilleurs joueuses de tennis au monde, alors que Montréal sera l’hôte d’un tournoi masculin d’envergure internationale.La gagnante, qui empoche 282 000 $ pour ses efforts, reconnaîtra après la rencontre : « Franchement, je ne pensais pas aller si loin. Je ne venais pas ici pour gagner le tournoi ; je venais pour me préparer au US Open. C’est une grosse victoire pour moi. » Ce triomphe de Mauresmo couronne une semaine de tennis marquée par la canicule, le retrait prématuré de la favorite, l’Américaine Serena Williams, et une assistance record pour les femmes de 163 941 spectateurs. En 2003, c’est Toronto qui accueillera les meilleurs joueuses de tennis au monde, alors que Montréal sera l’hôte d’un tournoi masculin d’envergure internationale. Source : La Presse, 18 août 2002, p.S3, 19 août 2002, p.S3-S5.

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...