Victoire de la joueuse de tennis Eugenie Bouchard au tournoi WTA de Nuremberg

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Après avoir connu une excellente année 2013, qu’elle conclut au 32e rang du classement mondial, Bouchard ne fait pas secret de son ambition de remporter un tournoi en simple de la WTA le plus tôt possible. En juillet 2013, elle a gagné un titre en double féminin à Washington, avec Taylor Townsend, avant de participer à une première finale en simple au Japon trois mois plus tard. Puis, en janvier 2014, la jeune femme originaire de Westmount attire tous les regards en atteignant la demi-finale des internationaux d’Australie. Elle s’incline alors devant la Chinoise Li Na, qui remportera la finale. Eugénie Bouchard s’affirme de nouveau en avril 2014 alors qu’elle fait partie de l’équipe canadienne qui se qualifie pour faire partie du Groupe mondial 1, avec sept autres pays, en prévision de la coupe de la Fédération. Il s’agit de l’équivalent féminin de la coupe Davis. Le 24 mai, elle brise finalement la glace sur le plan individuel en défaisant Karolina Pliskova au tournoi de Nuremberg, en Allemagne (6-2, 4-6, 6-3). Cette victoire est acquise de haute lutte, notamment après un passage à vide de la Québécoise au deuxième set. Obtenu sur terre battu, qui n’est pas la surface préférée de Bouchard, ce titre s’accompagne d’un chèque de 250 000$. Il permet à celle-ci d’accéder au 16e rang mondial. L’athlète originaire de Westmount continue son ascension en juin en atteignant la demi-finale des internationaux de France, s’inclinant cette fois devant la Russe Maria Sharapova.Après avoir connu une excellente année 2013, qu’elle conclut au 32e rang du classement mondial, Bouchard ne fait pas secret de son ambition de remporter un tournoi en simple de la WTA le plus tôt possible. En juillet 2013, elle a gagné un titre en double féminin à Washington, avec Taylor Townsend, avant de participer à une première finale en simple au Japon trois mois plus tard. Puis, en janvier 2014, la jeune femme originaire de Westmount attire tous les regards en atteignant la demi-finale des internationaux d’Australie. Elle s’incline alors devant la Chinoise Li Na, qui remportera la finale. Eugénie Bouchard s’affirme de nouveau en avril 2014 alors qu’elle fait partie de l’équipe canadienne qui se qualifie pour faire partie du Groupe mondial 1, avec sept autres pays, en prévision de la coupe de la Fédération. Il s’agit de l’équivalent féminin de la coupe Davis. Le 24 mai, elle brise finalement la glace sur le plan individuel en défaisant Karolina Pliskova au tournoi de Nuremberg, en Allemagne (6-2, 4-6, 6-3). Cette victoire est acquise de haute lutte, notamment après un passage à vide de la Québécoise au deuxième set. Obtenu sur terre battu, qui n’est pas la surface préférée de Bouchard, ce titre s’accompagne d’un chèque de 250 000$. Il permet à celle-ci d’accéder au 16e rang mondial. L’athlète originaire de Westmount continue son ascension en juin en atteignant la demi-finale des internationaux de France, s’inclinant cette fois devant la Russe Maria Sharapova. Source : http://www.rds.ca/tennis/d%C3%A9part-canon-pour-eugenie-1.1151153  ;
http://www.lapresse.ca/sports/tennis/201405/24/01-4769522-eugenie-bouchard-remporte-un-premier-titre-wta.php  ;
http://www.journaldequebec.com/2014/05/24/la-carriere-deugenie-bouchard-en-12-dates

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...