Victoire des Winged Wheelers de Montréal en finale de la coupe Grey

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Il faut attendre 1931 avant de voir une formation de football professionnel montréalaise participer à la finale de la coupe Grey. Depuis que celle-ci a été mise à l’enjeu pour la première fois, en 1909, jamais une équipe du Québec n’est parvenue à se l’approprier. En 1931, les Winged Wheelers de Montréal tentent de mettre fin à cette série noire. Leur domination en saison régulière est totale. Ils remportent six victoires en six rencontres et marquent 112 points alors qu’ils n’en accordent que 39. L’opposition n’est guère plus brillante en série éliminatoire puisque les Wheelers dominent l’Université Western par la marque de 22 à 0. Considérant que les Roughriders de Regina, les champions de l’Ouest, ont eux aussi dominé largement leur section, tous les espoirs sont permis pour une finale excitante. Le 5 décembre 1931, 8 000 fans prennent place dans les estrades du stade Molson pour la première finale de la coupe Grey jamais tenue à Montréal. Une atmosphère de fête règne, malgré un temps froid qui force les amateurs à s’emmitoufler de la tête aux pieds. Les Winged Wheelers sont sans pitié pour Regina qu’ils déclassent dans toutes les phases du jeu. C’est suite à une partie à sens unique, gagnée 22 à 0, que les protégés de Clary Foran deviennent les premiers titulaires montréalais de la coupe Grey. La presse commentera ce triomphe avec enthousiasme, les journaux francophones se faisant un point d’honneur de rappeler que quelques athlètes canadiens-français figurent dans l’alignement de vingt joueurs des Wheelers. Il faut attendre 1931 avant de voir une formation de football professionnel montréalaise participer à la finale de la coupe Grey. Depuis que celle-ci a été mise à l’enjeu pour la première fois, en 1909, jamais une équipe du Québec n’est parvenue à se l’approprier. En 1931, les Winged Wheelers de Montréal tentent de mettre fin à cette série noire. Leur domination en saison régulière est totale. Ils remportent six victoires en six rencontres et marquent 112 points alors qu’ils n’en accordent que 39. L’opposition n’est guère plus brillante en série éliminatoire puisque les Wheelers dominent l’Université Western par la marque de 22 à 0. Considérant que les Roughriders de Regina, les champions de l’Ouest, ont eux aussi dominé largement leur section, tous les espoirs sont permis pour une finale excitante. Le 5 décembre 1931, 8 000 fans prennent place dans les estrades du stade Molson pour la première finale de la coupe Grey jamais tenue à Montréal. Une atmosphère de fête règne, malgré un temps froid qui force les amateurs à s’emmitoufler de la tête aux pieds. Les Winged Wheelers sont sans pitié pour Regina qu’ils déclassent dans toutes les phases du jeu. C’est suite à une partie à sens unique, gagnée 22 à 0, que les protégés de Clary Foran deviennent les premiers titulaires montréalais de la coupe Grey. La presse commentera ce triomphe avec enthousiasme, les journaux francophones se faisant un point d’honneur de rappeler que quelques athlètes canadiens-français figurent dans l’alignement de vingt joueurs des Wheelers. Source : Gordon Currie, 100 Years of Canadian Football, Toronto, Pagurian Press, 1968, 192 p.

Voir en ligne : http://www.bilan.usherbrooke.ca/bil...